Assaf 2017 assaf2017 Christian Assaf législative

Christian Assaf

44 ans, marié, père de 2 garçons

Né à Nîmes, sa mère est d’origine catalane et son père, d’origine libanaise, dirige le Samu de Nîmes

Au cours de ses études en sciences économiques à l’Université Montpellier I, il devient militant associatif et syndical. Il rencontre Georges Frêche qui lui propose d’intégrer son cabinet où il est successivement chargé de mission, chef puis directeur. Parallèlement il réussit le concours d’attaché territorial de la fonction publique.

En 2004, Christian Assaf dirige la campagne de la liste de gauche conduite par Georges Frêche en vue des élections régionales. Après la victoire, Christian Assaf dirige le cabinet de Georges Frêche à la Région Languedoc-Roussillon avant de démissionner, en 2007, pour cause de divergences politiques avec le Président de Région.

Il se forge alors une expérience professionnelle de deux ans au sein de la société BRL, où il est directeur du développement et des affaires administratives

En 2009, il rejoint le cabinet d’Hélène Mandroux, maire de Montpellier, d’abord aux fonctions de médiateur de la ville puis de directeur de cabinet.

En 2011, Christian Assaf sera en charge l’organisation des primaires socialistes pour le département de l’Hérault

En 2012, il se présente aux élections législatives pour la 8e circonscription de l’Hérault, nouvellement créée à la suite du redécoupage des circonscriptions en 2010. Avec 36,08 % des suffrages exprimés, il arrive en tête du premier tour, devant le candidat UMP Arnaud Julien. À l’issue du second tour, il est élu député avec 55,24 %.

En sa qualité de député, il a d’abord fait partie de la commission du Développement Durable et Aménagement du Territoire, puis très rapidement de la commission des lois.

Il s’est notamment impliqué sur les 4 grands dossiers suivants :

Transparence et probité dans la vie publique
Lutte contre le terrorisme - sécurité
Développement économique et numérique :
Crise migratoire en Méditerranée.
A sa demande et suite à l’Affaire Cahuzac, il siège à la commission d'enquête relative aux éventuels dysfonctionnements dans l'action du Gouvernement et des services de l'État, entre le 4 décembre 2012 et le 2 avril 2013, dans la gestion d'une affaire qui a conduit à la démission d'un membre du Gouvernement.
Attaché à la sécurité de son pays et face à la recrudescence des attaques terroristes que la France a connu, Christian Assaf a fait partie de la commission d'enquête sur la surveillance des filières et des individus djihadistes, ainsi que de celle sur le fonctionnement des services de renseignements français dans le suivi et la surveillance des mouvements radicaux armés.
En 2013, Christian Assaf est l’auteur d’une proposition de loi visant à protéger les entreprises petites, moyennes et de taille intermédiaire. Ce dispositif juridique assure la protection des PME au cas où celles-ci seraient placées dans une relation de dépendance vis-à-vis d’un grand groupe. Il garantir leur développement et leur autonomie entrepreneuriale.
C. Assaf est l’auteur d’un rapport de la mission d’information sur les flux migratoires exceptionnels ; rapport voté à l’unanimité, dans lequel il fait des préconisations pragmatiques et responsables pour l’ensemble des pays touchés.
« Enraciné à Gauche, c’est avant tout un homme déterminé et chaleureux qui souhaite être utile aux autres et faire aboutir les dossiers qui lui sont confiés. »

Kelvine Gouvernayre

38 ans née à Vénissieux (69), maman de 2 enfants, entrepreneuse

Kelvine Gouvernayre a grandi à Frontignan où ses parents, originaires du Rhône se sont installés quand elle avait 18 mois. Une enfance en terres muscatières nourrie des expériences professionnelles d’une mère commerçante et d’un père cadre international ainsi que de voyages, en Afrique et à Londres où elle passe une année d’étude.

Titulaire d’un DESS Tourisme, Culture et Développement local, Kelvine Gouvernayre a travaillé pendant plus de 10 ans dans différentes structures d’accompagnement aux entreprises (Office de tourisme, Chambre Régionale d’Agriculture et Sud de France Développement).

Parallèlement, elle s’engage dans la vie associative en sa qualité de parents d’élèves. Elle participe activement aux conseils d’école pour faire entendre la voix des enfants et des parents et collabore à la création d’un marché aux puces inter-écoles. Elle lance aussi l’organisation d’une collecte de matériel scolaire avec l’association ghanéenne OAfrica.

Remarquant son dynamisme, Pierre Bouldoire, Maire de Frontignan, lui propose de s’engager à ses côtés aux élections municipales 2014 comme membre de la société civile. La sachant compétente dans ses domaines, il lui confie, une fois élue, la délégation à l’économie, au commerce, à l’artisanat et à l’œnotourisme. Elle est également conseillère communautaire à l’Agglomération du Bassin de Thau.

Professionnellement, après avoir rejoint la dynamique French Tech Montpellier comme chargée de projets, puis responsable communication au sein de start-up, elle travaille aujourd’hui à la création de sa propre entreprise dans l’événementiel « Mode et bien-être ».

Kelvine Gouvernayre est très investie en faveur de la sauvegarde du commerce de proximité et pour la promotion du tourisme de terroir. Elle milite également pour l’égalité hommes-femmes. Elle est membre des commissions Aménagement et Développement économique au sein de l’Agglomération du Bassin de Thau et fait partie des conseils d’administration du Lycée Professionnel Agricole Maurice Clavel et de l’Office de Tourisme de Frontignan.

Elle est particulièrement engagée sur le maintien du commerce de proximité et la requalification du centre-ville, ainsi que le développement touristique.

Profondément attachée à son territoire, elle souhaite s’en faire le porte-voix et permettre la réalisation de projets structurants pour le mieux-être des habitants.

Kelvine Gouvernayre - assaf 2017